26.06.2017

LGV Paris-Bordeaux et Paris-Rennes : trois régions à grande vitesse

Le 2 juillet dernier ont été mises en service en France deux nouvelles lignes à grande vitesse. Respectivement à destination de Nantes et Rennes, ces lignes sont une réelle aubaine pour trois régions : Bretagne, Nouvelle-Aquitaine et Pays-de-la-Loire.

En effet, ces LGV vont permettre de relier plus rapidement leur territoire à Paris et plus généralement au reste de l’Europe. Cela apportera de grands changements pour la vie de nombreux voyageurs et va permettre d’améliorer l’économie et l’attractivité des régions concernées.

Issues du Grenelle de l’environnement de 2007, ces LGV vont compléter le réseau ferroviaire français et vont faire monter à 2700 le nombre de kilomètres de LGV répartis dans l’Hexagone. Grâce à la complémentarité entre les TER et les TGV, le temps de trajet sera diminué dans les régions concernées : un gain de 45 minutes pour toutes les villes à l’Ouest de Rennes et un gain pouvant aller jusqu’à 1h23 pour le trajet Arcachon-Paris.

Devant le succès de ces LGV, les élus d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine ont exprimé le souhait de prolonger la LGV vers les villes de Toulouse et Dax, afin d’étendre le réseau vers l’ensemble du Sud-Ouest.  La révolution du réseau ferroviaire français n’est donc pas terminée.

(Informations et photos tirées de l'article « LGV Paris-Bordeaux et Paris-Rennes : trois régions à grande vitesse », paru dans Régions de France le 29 juin 2017)

Plus d'informations disponibles dans nos Archives.