26.06.2017

Société d’impact sociétal: 6zero1 n’est plus seule

L’épicerie solidaire Episol est l’une des trois nouvelles structures agréées en tant que société d’impact sociétal. (Photo: http://eisepicerie.lu)

Après 6zero1, trois autres structures se sont vues décerner l’agrément de « société d’impact sociétal ». Il s’agit de Episol Sanem Société coopérative (l’épicerie solidaire établie à Soleuvre), Elisabeth4inclusion et Caritas Luxembourg (à Luxembourg-Ville).

Cette décision a été prise par la Commission consultative ad hoc présidée par Jean-Christophe Burkel le 26 juin 2017. Tout comme pour 6zero1, l’examen du dossier a été très rapide pour les trois structures (entre 11 et 20 jours).

C’est la loi du 12 décembre 2016 qui a créé le cadre légal des sociétés d’impact sociétal, après plusieurs années de gestation. Ce statut permet, via leur activité, d’apporter un soutien à des personnes en situation de fragilité et en même temps de contribuer à la conservation et au développement du lien social, ainsi qu’à la lutte contre les inégalités et les exclusions.

La loi prévoit notamment que la rémunération annuelle maximale versée aux salariés ne doit pas dépasser un montant maximum de six fois le montant du salaire social minimum et qu’au moins 50% des bénéfices doivent être intégralement destinés à des fins sociales et entièrement réinvestis dans le maintien et le développement de l’activité de la société.

(Informations et photo tirées de l'article de Jean-Michel Gaudron « Société d’impact sociétal : 6zero1 n’est plus seule », paru dans Paperjam le 12 juillet 2017)

   

Plus d'informations disponibles dans nos Archives.