29.03.2018

Visite d'Etat: Nouvel élan pour la relation économique France-Luxembourg !

Chambre de Commerce et d'Industrie Paris Île-de-France - Forum économique «France-Luxembourg: Plus que des voisins !» - Signature d'un accord de coopération entre la Chambre de commerce du Luxembourg et la CCI Paris Île-de-France avec (de g. à dr. 1er rang) Didier Kling, président de la Chambre de commerce et d'industrie de région Paris- Île-de-France ; Michel Wurth, président de la Chambre de commerce du Luxembourg ; (de g. à dr. 2e rang) Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de commerce ; François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures ; Étienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, ministre de la Sécurité intérieure, ministre de la Défense ; Corinne Cahen, ministre à la Grande Région ; Pierre Gramegna, ministre des Finances - © Blitz Michel Zavagno.

La visite d'Etat en France de LL.AA.RR le Grand-Duc et la Grande-Duchesse de Luxembourg (19-21 mars 2018) intervient 40 ans après celle de LL.AA.RR le Grand-Duc Jean et la Grande-Duchesse Josephine-Charlotte, reçues en 1978 par le Président Valéry Giscard d'Estaing. Historique à plusieurs égards, elle préfigure, à point nommé en ce 21 mars, dernière date de la visite d'Etat, un véritable printemps de la relation franco-luxembourgeoise.

La France, partenaire privilégié du Luxembourg, a en effet réservé un accueil sans précédent à l'imposante délégation luxembourgeoise ayant fait le déplacement: 100 entreprises et institutions et plus de 170 participants emmenés par la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg. Soit la plus grosse délégation économique luxembourgeoise de l’histoire à l'étranger. Sans oublier la presse ainsi que les officiels et membres du Gouvernement luxembourgeois venus en nombre à Paris et à Toulouse : les deux villes ayant accueilli les trois jours de cet exercice diplomatique crucial pour la relation bilatérale.

Outre les rendez-vous protocolaires propres aux visites d’Etats (Élysée, Matignon, Hôtel de Ville, Assemblée Nationale, Sénat...) et l'accueil d'exception avec notamment les drapeaux luxembourgeois flottant sur les Champs-Elysées ou encore les impressionnantes escortes de la Garde Républicaine, «une visite d’État est avant tout l’expression la plus importante du respect et de l’amitié entre deux pays» comme le souligne l’Ambassadeur du Luxembourg en France, S.E. Mme Martine Schommer.

Parmi les temps forts de cette visite d’Etat, signalons tout d’abord le Forum économique « France-Luxembourg : Plus que des voisins ! » organisé par la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg, avec le soutien de la Chambre de Commerce et d'Industrie Paris Ile-de-France. Le séminaire, suivi de trois ateliers sectoriels parallèles, a réuni plus de 350 participants, en présence de LL.AA.RR le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, M. Etienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l’Economie, M. Pierre Gramegna, ministre des Finances, M. François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures et Mme Corinne Cahen, ministre à la Grande Région et ministre de la Famille et de l’Intégration. Côté français, Mme Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’État auprès du ministre français de l’Économie et des Finances, M. Bruno Le Maire, faisait également partie des invités d’honneur de cette journée, tout d’abord en amont du Forum, lors d’un déjeuner économique restreint en présence de personnalités françaises (sociétés du CAC 40, PME, startups et autres partenaires privilégiés) et ensuite lors du Forum économique France-Luxembourg au cours duquel la Secrétaire d’Etat s’est félicitée, lors de son allocution, de la bonne entente France-Luxembourg et des actions à mener de concert sur le volet économique. Animé par le journaliste économique Eric de Riedmatten, le Forum a permis aux différents orateurs luxembourgeois (S.A.R le Grand-Duc, les ministres Schneider et Gramegna, le Directeur Général de la Chambre de Commerce luxembourgeoise M. Carlo Thelen) de présenter les atouts et la diversité de l’économie luxembourgeoise ainsi que les synergies naturelles avec la France. Le président de la CCI Paris Ile-de-France, M. Didier Kling, s’est, pour sa part, réjoui de l’amitié de longue date et des liens étroits existant entre les entreprises des deux pays. Le Forum s’est d’ailleurs conclu sur la signature d’un accord de coopération entre la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile-de-France et la Chambre de Commerce du Luxembourg au bénéfice des entreprises hexagonales et grand-ducales. Certaines d’entre elles ont, du reste, eu l’occasion de déjà réseauter lors du Forum-même, ponctué d’une pause-café et d’un cocktail de networking. Avant la tenue des sessions parallèles dédiées respectivement aux secteurs de l’économie numérique, de la logistique et de la production audiovisuelle & industries créatives, un court film, réalisé par les soins de la Chambre de Commerce luxembourgeoise, a mis à l’honneur l’amitié entre les deux pays. Ces liens denses entre les entreprises des deux côtés de la frontière ont, par ailleurs, été détaillés par Carlo Thelen lors de son intervention axée sur les trois piliers de l’économie luxembourgeoise que sont « l’Innovation, l’ouverture et la diversification ». Le Directeur Général de la Chambre de Commerce a également rappelé que le Luxembourg et la France ont en partage non seulement une même langue mais aussi des valeurs communes ainsi qu’une vision d’avenir concordante sur de nombreux sujets d’importance que le Business Club France-Luxembourg, lancé en 2015, a à cœur de mettre en exergue.

La première journée de la visite d’Etat a également vu la signature d’un deuxième accord d’importance, tripartite cette fois, entre le MEDEF, la Fedil et la Chambre de Commerce du Luxembourg, instaurant notamment le principe d’un rendez-vous annuel de type Forum économique alternativement dans l’un ou l’autre pays.

A mentionner enfin une dernière convention conclue le même jour, cette fois dans le secteur privé, lors de l’atelier numérique et qui scelle un partenariat stratégique entre la société luxembourgeoise Excellium et son homologue française CyRating, en vue de protéger leurs clients contre les menaces cyber.

Le lendemain, l’ensemble de la délégation économique a pu bénéficier d’un programme de visites et rendez-vous diversifiés avec trois agendas parallèles proposés en journée et une réception officielle offerte en soirée par LL.AA.RR au Musée Rodin qui, pour l’occasion, a accueilli plus de 650 convives, dont de nombreux représentants du monde économique français.

Parmi les options offertes à la délégation économique: une visite de Station F, soit le plus grand campus de startups au monde, inauguré en juin 2017; une journée au salon SITL, rendez-vous incontournable du secteur du transport et de la chaine logistique, organisée avec le soutien de Business France ou encore des visites et échanges (AVIESAN/Inserm/Medicen) en présence du ministre luxembourgeois délégué à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, M. Marc Hansen.

Parallèlement, se tenait en ce deuxième jour de la visite d’Etat un séminaire intergouvernemental France-Luxembourg inédit à Matignon au cours duquel les ministres des deux pays ont pu discuter des dossiers les plus importants. Sous la co-présidence des Premiers ministres, MM. Édouard Philippe et Xavier Bettel, le séminaire a permis d’aborder les grands sujets de l’actualité européenne, la relation bilatérale et la coopération transfrontalière entre les deux pays. Les co-présidents ont ainsi pu échanger sur les thématiques de l’orientation future de l’UE et notamment la dimension sociale, le prochain cadre financier pluriannuel, l’Union économique et monétaire et l’achèvement du marché unique, y compris dans ses aspects numériques. Les deux gouvernements se sont également entendus quant à l’adoption d’une nouvelle convention en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion et la fraude fiscales. Un accord de coopération administrative en matière de détachement de travailleurs et de prévention du travail non déclaré ou faussement déclaré a également pu être trouvé tandis que, dans l’intérêt commun de pérenniser un partenariat ancien en matière de recherche et d’enseignement supérieur, les deux parties ont signé un Protocole additionnel relatif à la coopération scientifique et universitaire.

La question de la mobilité des travailleurs frontaliers a aussi fait l’objet d’une attention particulière avec la signature d’un accord relatif au renforcement de la coopération en matière de transports transfrontaliers (incluant : le ferroviaire en prévoyant une augmentation de capacité sur le sillon lorrain par le biais d’un cofinancement franco-luxembourgeois ou encore une coopération favorisant la mobilité durable sur les infrastructures de transports routiers avec notamment l’A31 bis).

Enfin, en addition à de nombreux autres engagements de principe (coopération policière, culturelle, professionnelle…), la France et le Luxembourg ont fait état de leur partenariat étroit dans le domaine de la protection de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique. Le Luxembourg rejoindra à cet effet l'alliance pour la décarbonation des transports, initiée, entre autres pays, par la France.

Le troisième et dernier jour de la visite d’Etat s’est, quant à lui, tenu à Toulouse. La Ville Rose a accueilli la délégation en différents points : du Centre national d’études spatiales (CNES) à la Mairie de Toulouse en passant par le Quai des savoirs ou encore Airbus avec qui un accord - cadre destiné à renforcer la collaboration industrielle et à développer des partenariats de recherche a été signé alors même qu’une délégation de sociétés luxembourgeoises était reçue dans les locaux de l’ AirBusiness Academy pour une formation ciblée en vue de collaborer avec l’avionneur. La délégation santé/R&D, accompagnée par l’Agence d'Attractivité So Toulouse, a, pour sa part, eu des échanges constructifs avec quelques homologues toulousains et visité deux lieux emblématiques : le site de Langlade Oncopole, qui regroupe sur un campus de 220 ha, toutes les forces vives de lutte contre le cancer (CRCT, IUCT-O et CBS notamment) et le Hi-Lab de la Clinique Pasteur, accélérateur qui soutient l’émergence, le développement et l’application d’innovations médicales, de produits et services, au bénéfice des utilisateurs (patients, familles, soignants).

Auparavant, les deux délégations s’étaient retrouvées autour d’un déjeuner à l’Hôtel de Préfecture, offert par M. Pascal MAILHOS, Préfet de la région Occitanie, Préfet de Haute-Garonne, en l’honneur de LL.AA.RR.

A n’en point douter, ce temps fort pour la relation bilatérale signe une consolidation du lien, notamment économique, entre la France et le Luxembourg avec de nombreuses nouvelles pistes de coopération qui se dessinent et viennent renforcer un lien bilatéral déjà étroit…

Plus d'informations disponibles dans nos Archives.