29.07.2019

Première Réunion du GT Santé du 26 Juin

De gauche á droite : M. Martin Schoonbroodt (Probiotic Group – LU), M. Jean-Thierry Lechein (Absomod - FR), Mme Anne Coat (FR), Mme Nathalie Desnoyer (Paris Région Entreprises - FR), M. Yannis Georgandelis, DoctorPlus - FR), M. Raymond Julien Pamphile (Institut Curie - FR), Mme Laurence Sdika (BCFL / Chambre de Commerce Luxembourg / MAE Luxembourg – LU), M. Adam Selamnia (Université du Luxembourg / LCSB - LU), M. Barthélémy Bourdon Baron Muñoz (Hajime - FR), Mme Agathe Marhoffer (Etude Martin Avocats - LU), Mme Raffaella Vaccaroli (Agence e-Santé -LU).

Le Groupe de Travail Santé (GT Santé) du Business Club France-Luxembourg, proposé et animé par Guy Brandenbourger (PWC Luxembourg) et Adam Selamnia (Université du Luxembourg), a tenu sa première réunion le 26 juin dernier en la Résidence de S.E.Mme Martine Schommer, Ambassadeur du Grand-Duché du Luxembourg en France.

Le GT Santé se fixe pour objectif de partager des réflexions et de les restituer en vue de favoriser les échanges de pratiques, les collaborations et les courants d’affaires entre la France et le Grand-Duché du Luxembourg.

Cette première rencontre organisée avec le soutien de Madame Laurence Sdika, Secrétaire Générale du BCFL, a réuni une dizaine de membres qui avaient pu se rendre disponibles physiquement ou par téléconférence.  Cette réunion de lancement avait pour principal objet de permettre aux présents de faire plus ample connaissance et de déterminer de manière collégiale le cadre et les règles de travail du groupe.

Après un mot de bienvenue de Mme Sdika, qui a également rappelé le mode de fonctionnement du BCFL et le cadre général de ses différents groupes de travail, un premier tour de table a permis de mettre en évidence une parfaite parité en terme de pays représenté et une grande diversité de parcours, de fonctions et de secteurs d’activité.

Les membres présents ont également échangé autour de leurs projets respectifs et des contributions envisagées. Les discussions ont fait ressortir en particulier les points suivants en relation avec les projets des uns ou des autres. :
- L’absence d’une réglementation sur la prescription électronique au Luxembourg
- L’absence de congrès majeurs en Santé et domaines affiliés au Luxembourg
- L’absence d’un cadre réglementaire sur les probiotiques au niveau national et européen
- L’absence de retour d’expérience sur l’installation en France

Dans le cadre de la préparation de cette réunion, les membres avaient été consultés pour choisir les thèmes et sujets á traiter à l’occasion de cette première session annuelle.

Parmi les propositions soumises, les membres ont choisi de traiter cette année les thématiques suivantes :
- Recherche, Innovation, Formation :
  o Projets de recherche collaboratifs,
  o e-Santé
- Infrastructure & données de santé :
  o Hébergement des données,
  o cadre réglementaire

Les travaux sur ces thèmes donneront lieu à des réunions dédiées sur les sujets d’intérêt et à la rédaction de fiches et études de cas synthétiques. Une conférence de clôture de restitution sera organisée  d’ici 12 mois pour clore cette première session et lancer la suivante.

La prochaine réunion aura lieu le 17 octobre prochain à l’Université du Luxembourg à Esch-sur-Alzette. Réunion à laquelle les membres qui le souhaitent seront invités à découvrir le site de choix du campus universitaire de Belval à l’occasion d’un tour guidé.

Pour toute information ou participation à ce groupe de travail, vous pouvez contacter Adam Selamnia à l’adresse adam.selamnia(at)uni.lu

Plus d'informations disponibles dans nos Archives.